Et si vous parrainiez des abeilles ?

Et si vous parrainiez des abeilles ?

Pour sensibiliser à l’importance et au rôle des abeilles, le collectif Gwenan propose de parrainer des ruchers dans les Côtes-d’Armor.

On estime que 75 % de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs. Dans le même temps, la population d’abeilles est en chute, avec par exemple une disparition de 30 % des colonies en France chaque année. Les pesticides, les parasites et la présence du frelon asiatique en sont quelques unes des causes. Un peu partout, des professionnels de l’apiculture, des citoyens, des associations, des entreprises se mobilisent : mise en place de ruches sur les toits en ville, installation de plantes mellifères, mais aussi parrainage de ruchers. C’est ce que propose le projet Gwenan (« abeille » en breton »).

Fondé en 2015 par deux apiculteurs, un éco-paysagiste, deux experts en communication, un chargé de projet et une marraine, il a pour objectif « de sensibiliser à l’importance et au rôle des abeilles pour l’environnement et la préservation de la biodiversité ». Gwenan propose aux particuliers, aux collectivités et aux entreprises de parrainer des ruches. En contrepartie, ils reçoivent du miel produits par les abeilles. Les parrains sont également invités à être des « ambassadeurs » en venant visiter les ruchers et découvrir leur fonctionnement.

Si la campagne de parrainage vient de démarrer, il faudra s’armer d’un peu de patience pour recevoir le miel, les abeilles ne redémarreront leur production qu’au printemps, et le miel sera récolté en Août. Plusieurs ruchers sont ainsi gérés par Gwenan cette année dans les Côtes-d’Armor : dans la réserve Paule-Lapicque à Ploubazlannec, à l’Esat (Etablissement de Service d’Aide par le Travail) de Plourivo, sur le toit du magasin Biocoop La Gambille à Trégueux et dans le Jardin des Quatre Branches à Langueux.

Pour parrainer des ruchers, rendez-vous sur le site de Gwenan : http://gwenan.bzh/

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut