Plouégat-Guerrand (29), Déchets nucléaires « Un héritage empoisonné »

Plouégat-Guerrand (29), Déchets nucléaires « Un héritage empoisonné »
Quand :
7 février 2020 @ 18 h 00 min – 23 h 00 min
2020-02-07T18:00:00+01:00
2020-02-07T23:00:00+01:00
Où :
La Dérive
Pont-Menou - 29620 Plouégat-Guerrand
Plouégat-Guerrand (29), Déchets nucléaires "Un héritage empoisonné" @ La Dérive

Le collectif Pont Menou dans les bois organise une soirée projection autour  du film documentaire « Un héritage empoisonné » en présence de la réalisatrice Isabelle Masson-Loodts, ainsi qu’un infotour et discussion autour de l’opposition au projet d’enfouissement de déchets nucléaire (Cigéo) à Bure.
Il y aura un stand avec de la documentation et des livres traitant du nucléaire, des questions énergétiques et des luttes.

Venez nombreuses et nombreux ! Entrée libre

18h
Projection du film « Un héritage empoisonné » (57min)
puis repas à prix libre
Et discussion  autour de l’opposition au projet d’enfouissement de
déchets nucléaire (Cigéo) à Bure.

bande annonce:  https://vimeo.com/305935513

>>Synopsis :
Des poisons de 14-18 aux déchets nucléaires : au fil d’une enquête sur
l’héritage toxique de la Grande Guerre, se dessine une mise en
perspective (d)étonnante. Dans les années 1920, la Belgique et la France
se sont débarrassés des rebuts chimiques du conflit dans des territoires
défavorisés. L’opposition des populations locales a été balayée par
l’urgence des décisions et par les pressions exercées par les lobbies
industriels et agricoles. L’actualité révèle que le déni des craintes
exprimées à l’époque a favorisé un oubli délétère. Les habitants du nord
du département de la Meuse subissent encore aujourd’hui les conséquences
de l’amnésie qui a entouré la pollution de leurs terres. Or 100
kilomètres plus au sud, à Bure, d’autres citoyens luttent contre un
projet de poubelle nucléaire. Alors qu’un siècle a suffi pour faire
oublier le danger des pollutions héritées de 14-18, notre mémoire
permettra-t-elle de préserver les générations futures de déchets qui
resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?

>> Quelques mots de la réalisatrice Isabelle Masson-Loodts : A Bure aujourd’hui comme à Muzeray hier, tous les ingrédients de l’oubli semblent réunis. Bien que ce film soit intimement lié à l’actualité, je veux faire en sorte qu’il s’en détache pour offrir l’occasion d’une réflexion plus large : il y a un siècle s’est ouverte une nouvelle ère, celle de la production de déchets dont les effets délétères se prolongent sur des périodes dépassant la durée de vie humaine, et même celle de nos sociétés. En s’attachant à la question de leur mémoire, ce film est un appel à l’humilité et à l’honnêteté.

Pour nous contacter: pontmenou@riseup.net
Notre site: http://pontmenou.jimdo.com

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Laurence MERMET

Défiler vers le haut