Le «Repair Café», une initiative à développer sans modération.

Le «Repair Café», une initiative à développer sans modération.
image_pdfimage_print

(Plume Citoyenne) Le Repair Café est apparu en 2009 aux Pays-Bas, et cette pratique s’est peu à peu répandue à travers toute l’Europe, et la Bretagne.

Les Repair Cafés sont des ateliers dédiés à la réparation d’objets, et leur organisation a lieu au niveau local, entre des individus qui habitent ou qui fréquentent un même endroit. Les participants y apprennent à réparer leurs objets grâce à divers outils et matériaux mis à disposition, ainsi que des bricoleurs et réparateurs engagés bénévolement. Les objets réparés sont tout aussi nombreux que variés : appareils électroniques et électriques, jouets, vaisselle, vêtements, mobilier, bijoux ou encore vélos. On peut toujours y apprendre diverses choses, mais aussi aider à réparer les objets des autres, ainsi que venir boire un verre de temps à autre dans une ambiance conviviale. Les missions remplies par cette pratique permettent à pérenniser la transmission du savoir-faire dans la réparation, à établir des échanges et des rencontres entre les individus qui y participent, à diminuer la consommation de ressources naturelles et atténuer la fabrication d’objets nouveaux et de l’obsolescence programmée, ou bien encore établir des économies pour les usagers en évitant une réparation pouvant être coûteuse.

La Confédération Bretagne Environnement (CoBEN) répertorie les différents lieux de réparation existants dans la région Bretagne. Cet organisme est à la fois à la recherche de bénévoles, que ce soit pour la réparation de produits (quels que soient les connaissances et compétences du volontaire), pour l’accueil au sein des structures ou encore pour l’animation au sein des locaux. L’association encourage et accompagne à la création de Repair Cafés, partout en Bretagne. De même que la CoBEN peut aider les collectivités dans la création de Repairs Cafés sur leurs territoires. Car ces « cafés de la réparation » peuvent être gérés par différentes structures, qu’il s’agisse d’un groupe de citoyens, d’une association, d’un centre social ou encore d’une recyclerie. A l’échelle locale, les Repair Cafés sont des atouts à ne pas négliger pour une dynamique sociale, essentielle dans la prévention des déchets. Aujourd’hui, une soixantaine de Repair Cafés sont répertoriés à travers la Bretagne, comme le Repair Café Iroise, basé à Plougonvelin (Finistère), et qui méritent davantage d’être développés et ancrés au sein des territoires.

Lien: https://drive.google.com/file/d/1wC7nDZcgl89ofUlDhIodDuscA3eM2LUh/view

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Réseau Cohérence

Défiler vers le haut