Conférence environnementale : un rendez-vous raté pour l’économie circulaire

image_pdfimage_print

Quelle déception ! Cette conférence environnementale est clairement un rendez-vous raté pour l’économie circulaire. La feuille de route était pourtant claire : le Gouvernement devait acter la fin de l’économie linéaire et donner le cap vers la transition vers un modèle circulaire à l’instar d’autres pays comme la Chine, le Japon, l’Allemagne ou encore les Pays Bas.

On s’attendait donc à l’incarnation de cette vision de la part du Premier ministre et du Président de la République et à l’annonce de mesures fortes, à minima l’élaboration d’une stratégie nationale avec la tenue d’états généraux de l’économie circulaire. Une proposition d’ailleurs soutenue et relayée par une majorité des participants à cette table ronde.

Je déplore que l’économie circulaire ait été limitée essentiellement à l’amélioration du recyclage des déchets et à une logique filière. La France reste donc encore sur un modèle linéaire où l’on ne fait que traiter les déchets, conséquences d’un système bientôt à bout de souffle.

La conférence de mise en œuvre prévue à la place des états généraux devra poser la question d’une loi cadre, de la programmation du changement de modèle et de la territorialisation de l’économie circulaire sans quoi nous resterons au niveau des déchets sans remettre en dynamique notre économie autour d’une approche de préservation des ressources.

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Institut de l'économie circulaire

Défiler vers le haut