Les répar’acteurs, un réseau pour moins jeter

Les répar’acteurs, un réseau pour moins jeter
image_pdfimage_print

Pour inciter à réparer plutôt qu’à jeter et favoriser l’économie locale, la chambre régionale de métiers et de l’artisanat de Bretagne a mis en place le label Répar’acteurs. Il valorise le travail des professionnels de la réparation dans la région.

En France, chaque personne jette chaque année entre 16 et 20 kg d’objets et d’équipements. Or, beaucoup de ses objets pourraient être réparés. « Faire réparer nos objets, c’est à la fois moins jeter, donc faire un geste pour l’environnement et faire travailler des acteurs de l’économie locale », explique la chambre régionale de métiers et de l’artisanat (CRMA) de Bretagne.

Depuis 2015, elle a lancé, avec les chambres de métiers départementales, le label Répar’acteurs. Ce réseau permet de valoriser le travail des artisans de la réparation. « Les objectifs sont d’inciter à réparer pour réduire les déchets et le gaspillage, de favoriser l’économie de proximité, de valoriser le savoir-faire et l’expertise technique des artisans de la réparation et de fédérer les acteurs de la réparation et leur donner de la visibilité », détaille le CRMA.

Un annuaire et des outils de communication

Un annuaire répertorie les professionnels qui adhèrent à la charte et « s’engagent à favoriser la réparation plutôt que la vente ». Environ 400 répar’acteurs sont actuellement recensés en Bretagne. « Un répar’acteurs contribue à prolonger l’utilisation des objets, économiser matières premières, eau et énergie, et limiter le transport de produits neufs et le rejet de gaz à effet de serre », précise le CRMA.

La chambre régionale de métiers et de l’artisanat fournit à tous les professionnels participants des outils de communication afin de mettre en avant son engagement auprès de ses clients. « Les répar’acteurs sont sollicités pour participer à des événements locaux, en lien avec les collectivités locales, notamment lors de la Semaine européenne de la réduction des déchets », soutient le CRMA qui a mis en place une formation de deux jours pour les artisans pour les aider à mieux communiquer.

Pour aller plus loin :

La page facebook des Répar’acteurs

www.crma.bzh/annuaire-reparacteurs

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Guewen Sausseau

Défiler vers le haut