Un drive pour des produits locaux

Un drive pour des produits locaux
image_pdfimage_print

Cela fait presque un an que l’idée d’un drive de produits locaux a germé dans la tête de Gwenaël De Kersabiec. Ce logisticien, qui souhaitait lancer sa propre affaire a eu le déclic « lorsqu’un premier drive fermier s’est ouvert près de Bordeaux, à l’initiative de la chambre d’agriculture » , précise-t-il.
Après une étude de marché, il choisi de s’installer dans une ville du Grand Ouest, à Vannes plus précisément, au sein de la Zone du Prat, en périphérie de la ville. Un endroit idéal pour toucher avant tout « un public citadin, prêt à consommer des produits locaux issus de circuits courts, mais qui n’a pas forcément les bons plans pour le faire, contrairement aux ruraux », commente Gwénaël de Kersabiec.

500 références issues d’une cinquantaine de producteurs

Le consommateur pourra passer commande en ligne, sur un site dédié, et ainsi s’approvisionner avec plus de 500 produits locaux et de saison (viande, fruits, légumes, épicerie, crèmerie…), dont certains issus de l’agriculture biologique. « Je vais travailler avec une cinquantaine de producteurs », déclare Gwénaël de Kersabiec. « Tous sont du coin. Si je ne trouve pas un produit que je cherche dans le Morbihan, je vais voir dans les départements limitrophes, mais pas au-delà », poursuit-il.
« L’essentiel pour moi est de proposer des denrées de qualité, à un prix abordable, de proposer une offre de produits de saison, de revenir à des choses plus simples, plus saines ! »
, explique-t-il.

Tout en offrant aux consommateurs des plages horaires assez larges. « Par rapport aux autres types de vente en circuits courts, le drive offre une certaine souplesse car il sera ouvert tous les jours de la semaine, sauf le mardi », affirme Gwénaël de Kersabiec, qui ne voit aucun paradoxe à utiliser le concept de drive, très en vogue dans la grande distribution. « On ne sera pas du tout sur le même rythme, ni les mêmes volumes » assure-t-il . Une alternative qui permettra peut-être à ceux qui hésitent encore de se laisser tenter par le local…

 

Plus d’infos

saisonsdici.wordpress.com/

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut