Mission Hérisson au lycée de Suscinio et aux Jardins solidaires du Comité des chômeurs de Morlaix

Mission Hérisson au lycée de Suscinio et aux Jardins solidaires du Comité des chômeurs de Morlaix
image_pdfimage_print

Des travaux pratiques au service de la protection du Hérisson, un animal des plus utiles et hélas menacé : c’est ce que les quatorze élèves de Terminale STAV (Sciences, technologie, agronomie, vivant) ont effectué, sous la houlette de leurs enseignants en aménagement et agro-équipement et celle d’un bénévole motivé aux Jardins solidaires du Comité des chômeurs de Morlaix.

Petit mammifère pourtant protégé et considéré à juste titre comme un auxiliaire précieux au jardin, le Hérisson est hélas victime de la réduction progressive de ses habitats, de l’utilisation de pesticides, de la route et des tondeuses à gazon.

Lancée par la LPO, la Mission Hérisson est une opération de science participative d’ampleur nationale prenant la forme d’une enquête qui s’adresse à toutes et tous. Elle a pour but d’étudier les évolutions de population du Hérisson d’Europe sur plusieurs années, afin de connaître l’état de santé de cette espèce sur le territoire français métropolitain, Corse incluse (1).

Il suffit pour cela de se procurer un tunnel à empreintes (ou d’en construire un), de le poser 5 nuits au jardin ou dans la nature et d’identifier les empreintes au petit matin. Le protocole peut être reproduit autant de fois que voulu en respectant 6 semaines entre chaque session. Pour ce faire, des guides de construction de tunnel à empreintes et de reconnaissance des ces dernières sont téléchargeables sur : https://missionherisson.org/

C’est avec un bel enthousiasme que les élèves de Terminale STAV se sont lancés dans l’opération, avec construction de deux tunnels à empreintes dans l’atelier d’agro-équipement, et qu’ils et elles ont ensuite installés, le premier près de la mare, entre le bâtiment B et l’exploitation biologique de l’établissement ; le second aux Jardins solidaires du Comité des chômeurs de Morlaix.

L’occasion de découvrir ce magnifique espace composé d’une trentaine de parcelles, situées dans le quartier verdoyant de la Fouasserie. « Depuis plusieurs années, des parcelles “à cultiver” sont mises à la disposition des particuliers ou d’associations du territoire. Elles sont aussi un espace de lien social, de partage et de convivialité et chacun y cultive ce qu’il veut, fleurs ou légumes. Diverses animations y sont régulièrement organisées (2). Un projet de jardin-forêt comestible y verra bientôt le jour…

C’est avec l’un des bénévoles actifs de l’association, David Bernard (qui travaille par ailleurs à l’INRAE, institut de recherche public œuvrant pour un développement cohérent et durable de l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) que les élèves, accompagnés de leurs deux enseignants, Karine Voogden et Jordy Le Gallais, ont découvert le lieu et installé leur tunnel à empreintes.

Il ne reste plus qu’à venir relever régulièrement pendant 6 jours les empreintes de passages, en prenant garde de ne pas confondre hérissons et rats dont les empreintes sont très proches !

  1. A écouter, la chronique matinale de ce 12 mai 2021, sur France Inter « En France et en Nouvelle-Zélande deux “missions hérissons” aux objectifs opposés »: https://www.franceinter.fr/emissions/la-chronique-environnement/la-chronique-environnement-12-mai-2021
  2. source : https://www.mncp.fr/les-jardins-solidaires-du-comite-chomeurs-morlaix/

.

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Laurence MERMET

Défiler vers le haut