Les Trophées du Développement Durable 2022 sacrent 7 lauréat.e.s bretons

Les Trophées du Développement Durable 2022 sacrent 7 lauréat.e.s bretons
image_pdfimage_print

Cette année encore, Les Trophées du Développement Durable ont récompensé sept initiatives bretonnes en matière de transition écologique et sociale. Pour cette seizième édition, ils ont été remis à Brest, à l’occasion de l’évenement « Plastiques, changement de cap » qui a eu lieu à l’Arena le 1er juillet.

 

Catégorie « Acteur public »

Le prix va cette année à la commune de Lanvallay, dans les Côtes-d’Armor, pour son projet « agricole et solidaire », qui a décidé de réserver 6 hectares de terres situées en entrée de ville pour 3 porteurs de projets, afin de répondre à l’enjeu de l’approvisionnement en ressources locales : une association qui produit des légumes pour le Secours Populaire, une productrice de fleurs coupées sans produits chimiques, et dans le futur un projet de maraîchage pour alimenter les structures locales comme l’ehpad ou les écoles en circuit court.

Plus d’infos : http://www.lanvallay.fr/


Catégorie « Etablissement d’enseignement ».

C’est le Lycée de l’Harteloire à Brest, qui a remporté le trophée. Le projet : une classe de seconde, sensibilisée à la pollution des océans par le plastique, a décidé d’agir en recherchant des alternatives plus respectueuses de l’environnement aux fournitures scolaires traditionnelles.

Plus d’infos : https://www.harteloire.fr/


Catégorie « Association »

Cette année, le prix va à des acteurs rassemblés au cœur du Reeb, le Réseau à l’Education à l’Environnement en Bretagne, qui ont créé l’application « Bernic and Clic ». Elle permet de reconnaître, grâce à des questions-réponses, 130 espèces végétales et animales, présentes sur les littoraux de Bretagne.

Plus d’infos : http://www.eco-bretons.info/les-berniques-a-portee-de-clic-grace-a-lapplication-bernicclic/


Catégorie « Entreprise »

Pour cette édition, le trophée a été remis à l’entreprise finistérienne Gwilen, pour son travail autour de la transformation de sédiments portuaires en matériaux pour le design, l’architecture et la construction.

Plus d’infos : https://www.gwilen.com/


Catégorie « Santé Alimentation »

Le prix va à un groupe de citoyens qui a fondé « Bien Vivre en Bretagne Romantique », une association basée en Ile-Et-Vilaine, qui a pour objectif de « s’appuyer sur les énergies citoyennes pour aller vers une véritable stratégie de développement  local en collaboration avec tous les acteurs du territoire volontaires dans des domaines aussi  variés que l’environnement, la consommation durable et le bien-vivre. ». Un marché ambulant a été créé, et un projet de tiers-lieu culturel et agricole est actuellement en cours de réflexion.

Plus d’infos : https://www.bvbr.org


Catégorie « Mobilité »

La Ville de Landerneau est lauréate, pour son action de création d’un parc de location de vélos à assistance électrique, en libre service et pour de courtes durées.

Plus d’infos : https://www.landerneau.bzh/ti-velo/


Catégorie « Economie circulaire »

L’association « Restachou Mad » est une émanation d’une autre association finistérienne, baptisée Chouet’. Restachou Mad a ouvert un bar-restaurant du même nom, et récupère et valorise des invendus de grandes surfaces et des excédents de producteurs locaux (mareyeurs, maraîchers, éleveurs…)

Plus d’infos : https://www.symettre.bzh/agir-responsable/ressourcerie-alimentaire/

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut