Biométhane carburant : « Locminé (56) se comporte en pionnière »

Biométhane carburant : « Locminé (56) se comporte en pionnière »
image_pdfimage_print

Allemagne, Autriche, Suisse, Suède. Ce sont les pays que Jean-Claude Pierre, cite souvent à titre d’exemple à suivre, dans le domaine des énergies renouvelables. Aujourd’hui, « nous ne nous contentons plus de nous y rendre pour des voyages d’études, la donne a changé », explique-t-il dans son discours de clôture du colloque consacré au bioGNV, même si « il nous reste encore beaucoup à apprendre de ces voisins étrangers ».

Le potentiel breton

En effet, la Bretagne se lance dans des projets comparables à ceux menés par le Vorarlberg, explique-t-il. Ce land, le plus petit d’Autriche, est devenu autonome en énergie grâce à des démarches d’intelligence collective, de partage des ressources et de synergies collaboratives et coopératives. C’est un modèle de ville en transition. De son côté, Locminé attend le feu vert de l’enquête publique, puis du Préfet, pour commencer les travaux liés à sa future production de bio méthane carburant. Un chantier de grande ampleur qui nait un an après la mise en place d’une chaudière bois qui alimente un réseau de chaleur. Celui-ci permet déjà de chauffer la salle municipale, la piscine, un gymnase puis un collège sur la commune. Pour Jean-Claude Pierre, en structurant sa démarche « Zéro Carbonne », Locminé se comporte en pionnière.

Ecoutez son interview, en direct du colloque du Liger consacré au BioGNV, hier dans la salle de La Maillette, à Locminé (56).

 

 

Plus d’infos: 

http://www.reseau-coherence.org/

www.liger.fr/‎

 

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Estelle Caudal

Défiler vers le haut