[Défi familles Zéro Déchets] Visite chez l’association Terre d’Espoir à Morlaix

[Défi familles Zéro Déchets] Visite chez l’association Terre d’Espoir à Morlaix
image_pdfimage_print

Le 20 avril nous avons été accueillis par le président et le vice président de l’association Terre d’Espoir. L’association morlaisienne, qui fête cette année, ses 40 ans est entièrement composée de bénévoles qui collectent, tri et revendent des déchets papier. (750 tonnes de papier triés et vendus en 2017!). L’argent ainsi collecté avec ces activités permet de financer des projet humanitaires autour de l’enfance.

 

100 000 euros récoltés cette année pour des projets humanitaires !

Les associations et ONG qui reçoivent finalement ces dons sont principalement basées en Bretagne et mènent des actions dans des Pays en voie de développement comme le Burkina Faso, le Sénégal, Haïti mais aussi en France.

En effet, 20 % des dons sont utilisés pour l’achat de couches et ont permis l’an dernier la distribution de 20 000 couches à destinations d’associations comme les Restos du cœur, le Secours Catholique et le Secours Populaire.

Cette année, ce sont ainsi près de 100 000 euros qui ont étés récoltés par l’association et entièrement redistribués.

 

Réduire le coût du traitement des déchets pour la collectivité

Terre d’Espoir apporte une solution concrète à la problématique de retraitement des déchets à l’échelle d’un territoire. Il faut d’ailleurs abandonner tout espèce de fantasme quant à l’argent qu’une collectivité pourrait gagner en revendant ses déchets. Comme l’explique Nicolas Ulrich, de Morlaix Communauté, « cela permet juste de minimiser le coût exorbitant pour la collectivité ».

Pour exemple le papier blanc est revendu 200 euros la tonne par la collectivité alors que cela lui coûte 250 euros. Cela coûte bien 250 euros alors même que le papier blanc est le plus rentable à la revente.

Donc plutôt que d’impacter les finances de la collectivité il vaut mieux alors donner ses déchets à Terres d’espoirs qui en plus finance des projets humanitaires.

L’association reçoit également beaucoup de livres. Certains sont revendus à des bouquinistes et à des particuliers, les autres sont revendus pour le papier.

Terre d’Espoir travaille avec des entreprises du territoire, comme par exemple Cellaouate, à qui elle revend du papier journal, ou encore Véolia pour le tout venant, principalement des magazines, et pour la première fois cette année le papier blanc type feuilles d’imprimantes. L’association propose d’ailleurs l’enlèvement des documents d’archives chez les entreprises et les particuliers le papier blanc étant plus intéressant à la revente.

 

Terres d’Espoirs est située au 66 route de Callac dans des batiments dont elle est propriétaire depuis cette année ; Des points de collecte sont par ailleurs présents dans l’ensemble des déchetteries du Pays de Morlaix et même au-delà.

 

Plus d’infos

http://terreespoirmorlaix.wix.com/recyclage

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut