Un court-métrage pour montrer la richesse de la Zad

Un court-métrage pour montrer la richesse de la Zad
image_pdfimage_print

Grâce au court-métrage Notre-Dame-des-Landes, une zone humide à défendre, le réalisateur Léo Leibovici nous fait découvrir la richesse de la biodiversité sur la Zad.

Un court-métrage montrant la richesse de la biodiversité de la zone humide de Notre-Dame-des-Landes est en ligne depuis juin dernier. Pendant neuf minutes, on y découvre les paysages de bocage, les zones humides et même certaines des espèces protégés, comme le triton marbré, qui ont fait la célébrité des lieux.

Intitulé Notre-Dame-des-Landes, une zone humide à défendre, ce court-métrage a été réalisé par le jeune réalisateur Léo Leibovici, produit par l’actrice Lizzie Brochéré et porté par l’association Yemanja.

Les différents intervenants nous révèlent la prospérité des écosystèmes de la zone humide. Parmi eux, on trouve Françoise Verchère, ancienne conseillère générale de Loire-Atlantique chargée de l’environnement, ou l’écrivain François de Beaulieu, membre du collectif des naturalistes en lutte.

Le mérite de ce court-métrage est de nous rappeler l’extrême richesse de ce bocage ainsi que ses particularités. En effet, la zone humide de Notre-Dame-des-Landes est en tête de bassin versant, ce qui favorise l’apparition d’une biodiversité spécifique. La préservation du bocage et la « co-évolution harmonieuse de l’écosystème et des activités humaines » ont permis d’accroître cette spécificité. On apprend aussi que l’aéroport actuel, loin de menacer le lac de Grand-Lieu – principal argument « écologique » des pro-aéroport – le protège de l’urbanisation ! Enfin, tous ces arguments sont portés par de belles images, filmées au cœur de la Zad au printemps 2016.

Le film est visible, gratuitement, sur youtube donc n’hésitez pas à aller le voir !

Pour aller plus loin

Pour voir le film

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Guewen Sausseau

Défiler vers le haut