Pour qui sonne le Glaz ? Les amoureux de nature bretonne, pardi !

llustration et graphisme Michel Solliec © Coop Breizh, 2021

Tout part à vau-l’eau : les insectes disparaissent à vue d’ocelles, les oiseaux piquent du bec et les mammifères se cassent le museau sur notre propension à tout détruire.

Il reste pourtant quelques irréductibles naturalistes à vivre leur passion pour des paysages à couper le souffle, des vols d’oiseaux qui vous transportent vers l’infini et des lumières qui vous transcendent. Cette nature est encore magique. Elle est verte, bleue, un peu grise, elle est Glaz !

En breton, Glaz désigne une couleur située entre le vert et le bleu. Cette couleur subtilement bretonne résume la palette des milieux naturels qui habillent la Bretagne.

À partir du 14 mai 2021, ce sera aussi le titre d’un nouveau mook créé par Coop Breizh, pour rendre hommage à cette nature bretonne.

À l’opposé de la collapsologie, ce mook donnera la parole aux passionnés qui ont cette nature dans la peau. Il ne s’agit pas de publier des articles qui expliquent pourquoi il y a moins d’insectes dans les campagnes mais plutôt des textes qui rendent grâce aux papillons qui butinent les fleurs sauvages.

Réunis par Emmanuel Holder, conservateur de deux réserves naturelles dans les monts d’Arrée pour l’association Bretagne Vivante – celle du Venec et celle des landes du Cragou et du Vergam – des naturalistes vous font vivre leur passion pour des paysages à couper le souffle, des vols d’oiseaux qui vous transportent vers l’infini et des lumières qui vous transcendent. La nature est toujours magique. Elle est verte, bleue, un peu grise, elle est Glaz !

Glaz doit répondre à l’envie d’hommes et de femmes de vibrer à cette beauté qui ondule sous le vent, qui mouille les rivages, qui explose de couleurs, qui sent le foin coupé, qui gazouille à tue-tête ou qui plane dans le firmament.

Naturellement, Glaz sera aussi un bel objet éditorialiste qui mettra en avant cette beauté en laissant la part belle aux illustrations de qualité.

Vous faire partager le bonheur de vivre la nature bretonne, vous donner envie de chausser des bottes et de partir sur les quatre chemins à la découverte de ce brin d’herbe mystérieux qui vous chatouille la curiosité, tel est l’objectif de cette nouvelle publication de Coop Breizh qui a déjà publié deux ouvrages d’Emmanuel Holder, Landes vivantes (2015) et À travers le bocage (2018).

Au sommaire de ce premier numéro :

• Le photographe René-Pierre Bolan, raconte sa fascination pour les filières de la baie de Saint-Brieuc.

• L’herboriste, Laure Salaün nous livre les secrets des fleurs printanières.

Mickaël Liechty nous explique comment il s’immisce dans l’intimité des rapaces.

Laurent Cocherel évoque sa campagne, celle qui inspire son nouveau film, consacré aux paysans de nature.

• Dans la rubrique « Itinérances d’un Breton », Marion Diard-Combot et Antoine Chabrolle nous invitent sur leur voilier, à la découverte des Malouines et des pingouins de Magellan.

• Un portfolio fait le tour des oiseaux marins venant à terre au printemps, photographiés par Armel Deniau.

• L’illustrateur Sylvain Leparoux nous présente son travail sur la chouette chevêche.

Yves Gladu nous fait admirer les fonds marins bretons.

• Deux articles plus courts, issus d’un partenariat avec le magazine Sciences Ouest, expliquent comment les scientifiques peuvent sauver les baleines et présentent les moyens utilisés pour suivre l’océanite tempête.

• Enfin, « Une asso, une action », raconte l’histoire d’une vieille maison devenue le paradis des chauves-souris, grâce à la mobilisation des membres du Groupe Mammalogique Breton (GMB).

https://www.facebook.com/GlazBzh/




Précarité alimentaire à Morlaix : Des étudiant.e.s s’unissent aux épiceries solidaires afin d’agir

(Plume citoyenne) Dans le cadre d’un Projet d’Initiative et de Communication, des étudiantes en 2nd année de BTS GPN au lycée de Suscinio ont décidé d’apporter leur contribution à la lutte contre la précarité alimentaire à Morlaix .

Suite à l’arrivée de la crise sanitaire actuelle, de nombreux citoyens ont été impactés financièrement, ceux-ci représentent plusieurs types de foyers qui ont vu leur revenu s’amoindrir, voire disparaître. L’alimentation étant une part importante des dépenses liées aux besoins essentiels, les demandes d’aides alimentaires ont drastiquement augmenté.

De ce fait, le but est d’aider les épiceries et associations solidaires à récolter d’avantages de produits alimentaires.

Les Restos du Coeur ainsi que Roul’Paniers ( géré par le CCAS de la ville de Morlaix ) sont deux épiceries solidaires de Morlaix choisies pour être les destinataires des dons. Plusieurs collectes de produits alimentaires et d’hygiène auront lieu dans différents supermarchés, aussi les citoyen.nes auront le choix de faire un don monétaire tout simplement.

Les collectes se dérouleront le week-end du 2 avril au 4 avril 2021 dans trois supermarchés différents:

● Lidl ( 6 Rue Léonard de Vinci à Morlaix) : le vendredi 2 avril, de 13h30 à 17h

● Biocoop Coccinelle ( 3 Rue Marcelin Berthelot à Saint-Martin-Des-Champs) : le samedi 3 avril, de 9h à 17h

● Intermarché ( Rue de Brest à Morlaix) : le dimanche 4 avril, de 9h à 12h

Chaque concitoyen.e souhaitant lutter contre la précarité alimentaire à Morlaix, et ayant envie de participer à cette action communautaire est invité.e .




A Sulniac, des arbres plantés pour la bien nommée Vallée de Kergaté

(Plume Citoyenne) Ce mercredi 3 mars 2021, une trentaine de volontaires avaient chaussé leurs bottes pour participer à une nouvelle plantation d’arbres dans la vallée de Kergaté, à Sulniac.

Organisée dans le cadre du programme Forêt et Climat de l’association Clim’actions, cette quatrième plantation à Sulniac est le fruit d’une étroite collaboration entre la commune, le service espaces vert, et l’association, chargée de l’accompagnement du projet et de la recherche de financements.

Des arbres pour retenir les eaux pluviales, séquestrer du carbone et améliorer la biodiversité

Le choix du lieu ne doit rien au hasard : la prairie est un bassin naturel de rétention des fortes arrivées d’eaux pluviales issues du ruissellement des secteurs de Keravello, Kergaté Kreiz et Clos Doris. Grâce à cette nouvelle plantation et à l’entretien à venir du service espaces verts, le bassin remplira mieux encore cette fonction.

Les végétaux, contribueront par ailleurs à capter et stocker le CO2, et amélioreront la biodiversité et la qualité de l’air du lieu situé en contrebas d’un lotissement. Les essences d’arbres ont ainsi été soigneusement sélectionnées pour s’adapter aux spécificités du sol, mais aussi aux évolutions climatiques à venir. Un réel atout pour l’avenir de la commune et de ses habitants !

Des inventaires de biodiversité sont engagés avec les associations environnementales et les étudiants de l’UBS afin d’assurer le suivi des retombées positives de ces plantations sur la biodiversité.

Une plantation collaborative

Riverains, adolescents de la maison des jeunes, salariés du service espaces verts, élus et membres de l’association Clim’actions, tous ont activement contribué à la mise en terre des 120 plants.

« On l’avait déjà fait donc c’est facile ! » ont précisé certains jeunes qui avaient participé à une première plantation de 244 arbres en mars 2019. Pour d’autres, c’était une première et les explications et conseils des membres du services espaces verts de la commune étaient les bienvenues !

Une plantation rendue possible grâce au financement d’acteurs locaux 

Afin de financer la plantation, Clim’actions a mobilisé des acteurs locaux. L’entreprise de conception et distribution d’écoproduits Ecodis a ainsi co-financé le projet. L’association a aussi pu compter sur la contribution de particuliers grâce au système de parrainage d’arbres mis en place sur la plateforme Helloasso. Certains d’entre eux, présents lors de la plantation, ont ainsi pu mettre en terre les plants qu’ils avaient parrainés !

Programme Forêt et Climat

Le programme Forêt et Climat, porté par l’association Clim’actions, vise à accompagner les forêts du territoire pour anticiper face aux évolutions du climat. Pour y parvenir, Clim’actions mobilise particuliers, entreprises, propriétaires publics ou privés de parcelles à boiser, et professionnels forestiers. Les essences d’arbres sont choisies pour être adaptées au sol et aux conditions climatiques prévues sur le territoire. Depuis le début du projet, plus de 4000 arbres ont déjà été plantés !

Vous souhaitez apporter votre soutien au programme Forêt et climat ? Contactez-vous ou devenez parrain ou marraine !




Le projet FreeganTruckTour a besoin de solidarité !

Nous sommes 4 étudiant.e.s : Maya, Lou, Lorette et Manoé, motivé.e.s pour changer les choses à notre échelle ! Et c’est pourquoi, dans le cadre du PIC (projet d’initiative en communication) de notre formation, nous avons décidé d’allier nos centres d’intérêts à nos projets de formation. En effet, nous sommes tous les 4 en BTS GPN (gestion et protection de la nature) et donc sensibles à l’environnement, au développement durable et à la sensibilisation/valorisation auprès du public. 

La problématique que nous avons choisi de traiter est : Comment sensibiliser la population au gaspillage alimentaire en sachant qu’il représente 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ? 

Pour répondre à cette problématique, nous allons, à l’aide de nos différents partenaires, récupérer les invendus de plusieurs établissements (Boulangeries, supermarchés, traiteurs, agriculteurs..) et les cuisiner à l’aide d’un chef local Pierre Antoine Jasselin des “Temps Bouilles” au sein de la cuisine de Carré d’as pour les distribuer gratuitement à un public diversifié sur le marché de Morlaix. Cette action a pour but de communiquer et sensibiliser différents publics sur le gaspillage alimentaire afin de bouger les choses de manière locale ! 

C’est pourquoi aujourd’hui nous avons besoin de vous : pour acheter le nécessaire pour assaisonner nos bons petits plats, les protections sanitaires, les contenants biodégradables et toutes les petites choses pour communiquer.

Nous avons pour cela créé une cagnotte Leetchi : 

https://www.leetchi.com/c/freegan-truck-tour?utm_source

Nous avons besoin d’un petit coup de pouce, alors n’hésitez pas à y participer et à partager à vos contacts ! 

Merci beaucoup,

Le Freegan Truck Tour




LE FIL – un espace d’expérimentation collective en petit Trégor finistérien côtier

Les initiatives citoyennes prennent de plus en plus d’ampleur – vive la défense de la convivialité ! – et en voici une toute nouvelle : Fabrique d’initiative locale, LE FIL.

Dans l’esprit : unissons nos forces pour réaliser ce qui peut encore paraître comme un rêve…… nous avons constitué un collectif d’habitants après avoir appris la mise en vente de l’ancienne colonie de vacances de la CCAS Edf-Gdf de Plougasnou. Nous ne voulions pas que ce lieu, qui a une longue histoire populaire et solidaire, glisse dans le domaine privé.

Notre volonté aujourd’hui est d’y créer et de faire vivre un espace d’expérimentation sociale, écologique et culturelle, ouvert à toutes et à tous. Ce lieu serait géré par les habitant·e·s de tous les âges et de toutes les origines, uni·e·s par l’envie de créer un lieu fédérateur où tout un chacun pourrait trouver sa place.

Le conseil d’administration de la CCAS va décider de la vente le 19 mars 2021. D’ici là nous allons réunir nos efforts pour faire entendre notre voix auprès des habitant·e·s, des élu·e·s, des décideurs pour défendre cette ancienne colonie de vacances et notre projet citoyen. Tout s’est passé rapidement, et le projet reste bien évidemment encore ouvert, mais nous y voyons déjà un café-cantine dans son cœur, un mini-marché pour les producteurs locaux, un jardin pédagogique, une recyclerie, une bibliothèque, des cours du soir, un ciné-club, des ateliers, un accueil d’urgence, un kiosque pour diffuser des infos locales, un espace pour spectacles et expositions…

Qui sommes-nous ? Nous sommes des Plouganistes et Saint-Jeannais, accompagnés de tous ceux qui veulent participer à l’aventure et y apporter leur contribution selon leurs possibilités et envies ! Pour le moment, nous sommes agriculteurs et artistes, architectes et arpenteurs, chercheurs et comédiens, chargés d’administration et clowns, étudiants et écologues, philosophes et photographes… et avec vous, beaucoup plus encore.

N’hésitez pas à vous manifester par le biais de notre page Facebook (https://www.facebook.com/LE-FIL-un-espace-dexp%C3%A9rimentation-collective-108396097972956), notre site Internet viveleccas.toile-libre.org, et notre mail : ccpsj@protonmail.com

http://viveleccas.toile-libre.org/index.htm