Accélérons les transitions en Bretagne : un appel à mobilisation générale

Accélérons les transitions  en Bretagne : un appel à mobilisation générale

Dans une lettre ouverte aux élu.e.s du Conseil Régional et des intercommunalités de Bretagne, des acteurs associatifs FBNE/Fédération Bretagne Nature Environnement, Réseau Bretagne Solidaire, Agir pour le Climat-Bretagne, Réseau Cohérence appellent ces dernier.e.s à une mobilisation générale et à de nouvelles coopérations avec les acteurs des territoires, pour accélérer les transitions.

En cette fin d’année le Conseil Régional de Bretagne livre sa copie du budget 2021 et du fameux Sraddet (NDLR : schéma régional d’aménagement et de développement durable du territoire) sur lequel nos associations ont travaillé dans le processus BreizhCop depuis 4 ans. Ce schéma constituera le cadre de l’action des territoires en terme d’aménagement face au dérèglement climatique, à l’extinction de la biodiversité, à la reconquête de la qualité de nos ressources naturelles. Certes nous sommes déçus car nous espérions une rupture plus franche, avec de fortes règles actant notamment la fin à court terme de la consommation de foncier sur les terres arables et naturelles et sur des moyens importants donnés à la régénération écologique. Nous comprenons que la dynamique dépendra de la volonté des territoires, portée par les présidents d’intercommunalités que nous interpellons fortement aujourd’hui.

La pandémie a conforté l’incertitude sur l’avenir, percutant de plein fouet les bases de nos économies. Elle a aussi renforcé la prise de conscience de l’urgence des enjeux climatiques, environnementaux et démocratiques. Albert Einstein disait «la folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent». C’est le moment de réagir et d’enclencher un renouveau breton, sur d’autres bases. Les moyens des plans de relance et des budgets régionaux,nationaux et européens doivent servir la transformation de nos modèles et impliquer tous les acteurs des territoires.

En juin dernier, nous avons lancé un appel aux élus bretons: «Pour une Bretagne résiliente, solidaire et vivante face aux crises (1)». Cette tribune rassemble aujourd’hui 1278 personnes/structures dont 56 entreprises, 9 syndicats, 9 collectivités, 186 associations et portés par des personnalités qualifiées dont Nicolas Hulot, Gilles Boeuf et de nombreux chercheurs. Il demande de conditionner et d’orienter les financements de la relance pour répondre aux enjeux climatiques /écologiques et sociaux. Il offre aussi d’oser la coopération. Car si les transitions supposent une volonté politique forte, elles requièrent aussi une coopération renforcée entre tous les acteurs.La mobilisation doit être générale pour co-construire demain ensemble. Déjà de très nombreux acteurs économiques, qu’ils soient citoyens, entreprises, associations ou collectivités sont prêts à s’engager. Parmi les bases indispensables dans chaque territoire pour tracer l’avenir de la Bretagne:- Se fixer des objectifs et des plans d’action ambitieux inclus dans les «Pactes Région Territoire d’engagement dans les transitions» et dans les «Conventions Opérationnelles thématiques» comme dans le cadre des Contrats de Transition Ecologique (CTE), PCAET, PAT (Plans Alimentaires Territoriaux), Atlas de la Biodiversité, SCOT, PLUI, PLU, Parc Naturels Régionaux, Trame Verte et Bleue … dans une démarche partagée et concertée avec tous les acteurs.- Se mettre en accord avec les objectifs des accords de Paris, la Stratégie Nationale Bas Carbone II et les nouvelles ambitions européennes de réduction de 55% des Gaz à Effet de Serre à l’horizon 2030.- Promouvoir un grand plan d’installations agricoles basées sur l’agro-écologie et le bio, en respectant le lien au sol,optimisant les services écologiques de l’agriculture et créateur d’emplois.- Prolonger le développement des circuits courts en mettant fin à notre dépendance par rapport aux importations d’oléagineux en mettant en place des contrats de territoire avec les agriculteurs pour une culture locale..- Développer les projets d’énergies renouvelables locaux, sobres en carbone et utilisation des terres, basés sur l’autoconsommation et partagés entre collectivités, entreprises et citoyens.- Travailler en coopération renforcée avec les associations environnementales et de transition écologique et solidaire pour accélérer et optimiser la définition et la mise en œuvre des plans d’action Il est temps de tous se mobiliser, nous, partenaires associatifs, sommes vigilants et exigeant pour la réalisation de ces objectifs. Nous sommes prêts à de nouvelles coopérations avec les acteurs des territoires, pour accélérer les transitions!

(1) 1- Pour une Bretagne résiliente, solidaire et vivante face aux crises (fbne.bzh

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Laurence MERMET

Défiler vers le haut