Vers des festivals « zéro plastique » ?

Vers des festivals « zéro plastique » ?

En France, des festivals s’engagent vers le zéro plastique. En Bretagne, ils sont déjà 20 à avoir signé la charte d’engagement du dispositif Drastic On Plastic.

Couverts en plastiques, barquette de frites, pailles, goodies…en festival, le plastique à usage unique est encore bien présent. A l’heure où la planète croule sous les déchets, comment réduire les plastiques à usage unique dans les événements festifs ? Le dispositif « Drastic On Plastic » est là pour aider les organisateurs à réduire et à bannir le plastique de leurs festivals, « dans une démarche et de mise en commun des pratiques à l’échelle nationale » . Il est inspiré d’une initiative anglaise lancée en 2018 par l’AIF (Association Of Independant Festivals) et la Raw Foundation. Chez nous, c’est le collectif R2D2 qui porte la démarche. Ce collectif est la réunion informelle des réseaux régionaux d’accompagnement au développement durable des événements, dont fait partie pour la Bretagne Le Collectif des Festivals.

Drastic On Plastic a été officiellement lancé le 22 janvier à Nantes lors des Biennales Internationales du Spectacle. 60 festivals français ont déjà signé la charte d’engagement, dont 20 festivals bretons : Belle Ile On Air, Les Bordées de Cancale, DésARTiculé, Don Jigi fest, EMGAV, le Festival photo de la Gacilly, le Grand Soufflet, Horizons Open Sea, Kann al Loar, Maintenant, le Motocultor festival, O Jardins Pestaculaires, Panoramas, La P’Art Belle, les Pieds dans la vase, Quartiers d’été, Temps Fête, les Trans, Travelling, les Tombées de la nuit.

Le dispositif est ouvert à tous les festivals qui le souhaitent, quelque soit leur taille, leur configuration ou les degré d’avancement dans la démarche d’avancement de réduction du plastique. Les organisateurs intéressés doivent contacter la structure membre du réseau R2D2 de leur territoire. Une fois la charte d’engagement signée, un atelier collectif est organisé afin de lancer le travail et pourra bénéficier de retour d’expériences, d’outils…A noter que sur le site internet Drastic On Plastic, on trouve une carte localisant les festivals engagés, ainsi qu’un « guide des festivals zéro plastique » à télécharger.

Plus d’infos sur drastic-on-plastic.fr

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut