Un challenge pour aller au boulot à vélo !

Un challenge pour aller au boulot à vélo !

Et si on allait au travail en pédalant ? C’est l’objectif du challenge « A vélo au boulot ! » qui a démarré ce lundi dans des villes comme Brest, Quimper ou encore Lannion. Objectif : faire découvrir les avantages du vélo pour les trajets entre le domicile et le travail, mais aussi plus largement dans la vie quotidienne.

D’après des chiffres de l’Insee, seulement 3 % des français utilisent le vélo pour leur trajet au quotidien, et 2 % pour les trajets domicile-travail (ce qu’on appelle le « vélotaf »). Un score bien loin des pratiques en vigueur dans d’autres pays d’Europe, tels que l’Allemagne ou les Pays-Bas. Même si de plus en plus de citoyens se sont lancés après la période de confinement, préférant la bicyclette aux transports en commun en milieu urbain, aller au travail à vélo n’est pas encore un réflexe.

A Brest, mais aussi à Quimper et Lannion, ou encore Douarnenez ,le challenge « A vélo au boulot ! » ( Marc’h Houarn en Breton), met en avant ce type de déplacement, et veut encourager les habitants à développer la pratique du vélo au quotidien. Il est organisé par des associations locales de promotion des déplacements doux et de la mobilité active, comme Bapav (Brest à Pied ou à Vélo), Trégor Bicyclette, Kern’A Vélo, avec le soutien de l’Ademe et de collectivités.

Le fonctionnement du challenge, qui dure 4 semaines, est simple : il faut s’inscrire sur le site internet dédié (https://brest.challenge-velo.bzh/ , https://lannion.challenge-velo.bzh/ , https://quimper.challenge-velo.bzh/). On peut alors rejoindre une équipe existante, ou en créer une nouvelle. Une fois inscrit, il faut alors s’identifier sur le site pour pouvoir déclarer ses kilomètres utilitaires effectués dans la journée (trajets domicile-travail, mais aussi les déplacements pour faire les courses etc..). Tous les trajets « utilitaires » peuvent être comptabilisés.

Il y a trois types de défis : un défi collectif, qui comptabilise le nombre de kilomètres réalisés par tous les participants, un défi par équipes, et un défi individuel, qui comprend deux tirages au sort qui récompenseront les participants grâce à des défis suivant leur expérience en vélo. De quoi se motiver pour dérouiller les guiboles !

Si cette édition 2020 a démarré ce lundi, il reste cependant possible de s’inscrire au challenge tout au long de celui-ci, qui s’achèvera le vendredi 2 octobre.

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut