Un café engagé vers le « Zéro Déchet » à Lorient

« Code Ø », projet porté par deux entrepreneuses, va ouvrir ses portes avant l’été à Lorient. Un établissement qui proposera de « consommer autrement », avec notamment pour objectif de limiter au maximum la production de déchets.

 

« Donner envie au maximum de personnes d’adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement », telle est mission du café « Code Ø » qui ouvrira avant l’été à Lorient. Un projet lancé par Thaïs Cathelineau, rejointe par Aliénor Parmentier, et qui a bénéficié du soutien de l’incubateur d’Economie Sociale et Solidaire du Pays de Lorient, le Tag 56.

Café engagé, le Code Ø aura aussi la particularité d’être un café « zéro déchet», dont l’objectif est aussi de « Donner envie de mieux consommer, tout en se faisant plaisir », précise Thaïs.

Ainsi, on pourra y déguster du lundi au vendredi de 8h à 18h du café de spécialité, des jus de frais, et des spécialités maison. Le midi, place à une restauration issue de produits locaux. Les achats en vrac en local et en bio auprès des fournisseurs seront privilégiés, et pour la vente à emporter, un système de bocaux consigné sera mis en place, afin de limiter les emballages à usage unique.

Dans le même esprit, les « Low Techs » (Basses technologies, l’inverse des High Techs, ndlr) seront également mise à l’honneur et installées au sein du café. Elles permettront notamment de réduire la consommation d’eau, grâce à l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie, d’un urinoir sec, ou d’hydroponie…et de réutiliser les déchets organiques, grâce au compost et au bokashi (résultat de la fermentation des déchets organiques grâce à des micro-organismes, ndlr).

Des animations seront aussi régulièrement organisées au sein de l’établissement. Deux fois par mois auront lieu des ateliers variés : couture, réparation d’objets, construction de low-techs, conférences, ciné-débat.. « Notre ambition est de donner la parole aux initiatives multiples tendant vers des solutions éco-responsables et d’initier quiconque le souhaite aux astuces zéro-déchet » explique Aliénor, responsable de la communication et des ateliers zéro-déchet du café.

Afin de développer au mieux le projet, les deux associées ont lancé une campagne de financement participatif. Durant encore quelques jours, jusqu’au 12, on peut y contribuer. Rendez-vous sur https://fr.ulule.com/code-0/