Purin d’ortie pour fortifier son jardin

Purin d’ortie pour fortifier son jardin

Il s’agit d’une solution de plantes fermentées qui peut avoir différentes propriétés selon les plantes utilisées. Le purin peut servir d’engrais riche en azote, phosphore et/ou en sels minéraux essentiels aux végétaux, de biostimulants activant la croissance, de fertilisants et d’antiseptiques (qui empêchent le développement de bactéries et virus pathogènes des plantes). De plus, il peut aider les plantes à lutter contre les maladies (mildiou, oïdium, chlorose, etc.) ou encore stimuler l’activité bénéfique des micro-organismes du sol.

Pour donner quelques exemples, le purin d’ortie est active la croissance et/ou sert de répulsif. Un purin à base de consoude (plante sauvage très intéressante au jardin) améliore la productivité des cultures. Enfin, le purin de prêle augmente la vigueur des plantes et un à base de fougère ou de lierre aide à lutter contre les parasites.

Mode d’emploi :

  1. Fabrication du purin par fermentation des plantes
  2. Dilution des ferments dans de l’eau (1 dose de purin pour 10 d’eau)
  3. Apport des ferments par arrosage (si on l’utilise comme engrais) ou pulvérisation sur les feuilles (si on utilise comme répulsif)

L’idéal est d’employer les purins entre février et novembre.

Comment faire fermenter des plantes et obtenir du purin ?

Cette recette est à base d’ortie, mais vous pouvez utiliser une autre plante.

Ingrédients

  • 1kg de feuilles d’orties
  • 10L d’eau (de pluie préférentiellement)

Remarques : vous pouvez tout à fait réduire ces quantités à partir du moment où le ratio est conservé (500g de feuilles pour 5L d’eau, 250g pour 2,5L, etc.). Dans le cas où l’eau du robinet est utilisée plutôt que l’eau de pluie, la laisser décanter plusieurs jours est souhaitable pour qu’elle ne soit pas trop chlorée. Rien de sorcier : récupérer la quantité d’eau souhaitée et laisser la à l’air libre plusieurs jours et c’est tout !

Préparation

  1. Récupérer les feuilles d’orties uniquement et les découper/broyer grossièrement (pour accélérer la fermentation).
  2. Mettre les feuilles d’ortie à fermenter dans un récipient opaque contenant l’eau de pluie et en le recouvrant (linge ou autre). Laisser-le à l’extérieur, au soleil pour accélérer le processus. La fermentation dure 1 à 3 semaine(s) selon la température : 2 semaines à 20°C et 3 semaines à 5°C. A plus de 25°C, le risque de putréfaction est important. Remuer tous les jours pour éviter la putréfaction.
  3. Au cours de la fermentation, des bulles remontent en surface et devraient former une mousse blanche. La fermentation est terminée lorsque la mousse et les bulles ont disparu. Filtrer (à l’aide d’un tissu par exemple) et récupérer le jus (les feuilles peuvent être compostées).
  4. Conserver le purin dans des récipients fermés hermétiquement et opaques, afin de garder la solution à l’abri de la lumière. Conserver à une température proche de 18°C.

Sources : https://engrais.ooreka.fr/fiche/voir/149920/faire-et-utiliser-un-purin-d-orties

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Lorraine Guyot

Défiler vers le haut