Morlaix, les Jeunes Ambassadeurs du Numérique luttent contre la fracture numérique !

Morlaix, les Jeunes Ambassadeurs du Numérique luttent contre la fracture numérique !

Accompagner des professionnels éloignés ou peu familiers des technologies numériques, c’est l’objectif des Jeunes Ambassadeurs du Numérique ! Le projet, porté par l’association d’éducation populaire scientifique et technique « Les petits débrouillards », a été lancé en octobre 2018. Il permet à de jeunes volontaires en Service Civique intéressés par le domaine du numérique de mettre leurs compétences et leurs connaissances en commun au service des professionnels. Un accompagnement entièrement gratuit et personnalisé.

« Casser les frontières et les idées reçues sur la science» Voici l’objectif des petits débrouillards, souligne Maud Milliet, référente de l’antenne de l’association en pays de Morlaix.

Créée en 1986, l’association Les petits débrouillards est un mouvement d’éducation populaire à la science, par la science. Au travers d’une pédagogie basée sur l’expérimentation, chaque individu est invité à développer un regard critique sur le monde qui l’entoure en «se posant des questions sans avoir de réponse toutes faites ». Leurs domaines d’action ? La science, sous tous ses aspects : les sciences sociales et techniques, la technologie numérique, la biodiversité et bien d’autres domaines. « On ne se positionne pas en tant qu’experts, mais on s’entoure d’experts. Cela permet de constituer un vaste réseau national de culture scientifique et technique » affirme Maud Milliet. Dans cet objectif, diverses actions sont menées en France pour tous les publics : animation d’expériences ludiques et réalisations à base de matériaux du quotidien, organisation de cafés des sciences sur des thèmes de société, expositions et livrets pédagogiques etc.

La mission des Jeunes Ambassadeurs du Numérique (JAN)

Dans le Grand Ouest, ce sont 13 antennes des « Petits débrouillards » qui sont implantées dont celle du Pays de Morlaix. Un des projets phares de l’antenne a été le lancement du projet des Jeunes Ambassadeurs du Numérique le 1er octobre 2018. Ce projet a émergé d’un constat partagé entre plusieurs acteurs locaux du numérique : «en France, il existe de nombreuses initiatives d’accompagnement gratuites pour les personnes en situation de décrochage numérique, en particulier pour les particuliers. Mais les dispositifs proposés aux professionnels sont plus rares et ce sont généralement des formations collectives. Ce type d’action est donc nouveau et expérimental en pays de Morlaix » relate Maud Milliet qui coordonne les actions des JAN. Si le projet a pu voir le jour, c’est grâce au co-financement du fond européen Feder, de la Région Bretagne, de la Fondation de France et des trois communautés de communes du pays de Morlaix.

Mathieu Cadran, 20 ans et Adrien Duhamel, 18 ans témoignent de leur expérience en tant que Jeunes Ambassadeurs du Numérique

Comme huit autres jeunes, Mathieu et Adrien se sont engagés pour une mission de six mois en tant que volontaire en Service Civique dans l’antenne des petits débrouillard du pays de Morlaix. Leur mission se terminera en octobre. « Au début de notre mission, l’objectif a été de mettre en commun notre culture numérique. Cela s’est fait par des ateliers, des tutos, des exposés. On a pu apprendre à faire du montage audio et vidéo tout en développant une culture numérique commune. Aujourd’hui, chacun apporte sa pierre à l’édifice.» relatent les deux Jeunes Ambassadeurs du Numérique qui apprécient le côté interactif, ludique et convivial de cette mission. «On intervient auprès de professionnels qui rencontrent des difficultés liées à l’informatique et on leur propose un accompagnement gratuit et personnalisé. Même si on n’a pas tout de suite la solution à leur problématique, on cherche ou on demande à des personnes compétentes pour trouver la meilleure solution ». Ces deux jeunes, passionnés par l’informatique et le domaine du numérique souhaitaient faire une pause dans leur parcours scolaire et professionnel respectif. « Cette mission est pour nous l’occasion de gagner en compétence tout en se constituant un vaste réseau» constate Adrien. Après la fin de leur mission, les deux jeunes hommes souhaitent tous deux poursuivre une formation dans le domaine de l’informatique et du numérique. A ce jour, ce sont dix-huit professionnels de tous horizons qui bénéficient d’un accompagnement. Une vingtaine de professionnels avait déjà été accompagnée par un premier groupe de Jeunes Ambassadeurs du Numérique, qui a terminé sa mission en mars dernier.

Plus d’information sur la page facebook des Jeunes Ambassadeurs du Numérique

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Lucie Le Strat