Mardi 11 décembre: Une mobilisation exceptionnelle pour la Journée mondiale du Climat à Suscinio

Mardi 11 décembre: Une mobilisation exceptionnelle pour la Journée mondiale du Climat à Suscinio

Initiée et pilotée pour la seconde fois par les étudiant.e.s de BTS gestion et protection de la nature (GPN), cette action s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale du climat.

Il s’agit de sensibiliser de façon concrète tous les élèves du lycée de Suscinio aux multiples conséquences du changement climatique et des solutions que l’on peut apporter, au moment où se retrouvent en Pologne, experts et dirigeants de la planète dans les négociations de la COP 24.

Pour la première fois cette année, des élèves de Bac professionnel -1ère en Aménagement paysager (AP) et de 1ère/Terminale en Production horticole et Conseil Vente de produits de jardins (PH – TCV)- du lycée de l’Aulne de Châteaulin* feront le déplacement pour participer à cette journée pas comme les autres.

« Toutes les activités humaines, en particulier professionnelles impactent les milieux et sont impactées par le changement climatique. Nous avons bien évidemment intégré cette donnée incontournable dans toutes les formations de nos établissements d’enseignement agricole public », souligne René Vaudouer, directeur de l’EPLEFPA de Châteaulin-Morlaix-Kerliver.

Mardi 11 décembre dès 8 heures, les élèves participeront ainsi à différents ateliers animés par les étudiant.e.s, sur l’impact des activités humaines : migrations, risques climatiques, effet de serre, océans, biodiversité. Ces ateliers prendront la forme de jeux de plateau, débats mouvants, jeux de rôles, mais également des expériences scientifiques, des constructions…

« Acquérir des compétences professionnelles en matière d’animation fait partie du cursus des étudiant.e.s en BTS gestion et protection de la nature, qui sont comme beaucoup de jeunes apprenants très sensibles aux problématiques environnementales. Participer à la Journée mondiale du Climat leur permet aussi d’apporter leur contribution citoyenne à la question majeure du réchauffement climatique », indique René Cuinet, directeur-adjoint du lycée de Suscinio.

*Les deux établissements font partie de l’EPLEFPA de Châteaulin-

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon