Le requin pèlerin, un géant des mers qui aime les côtes bretonnes

Le printemps est le moment privilégié pour apercevoir lors de sorties en mer les requins pèlerins. Ces géants, qui peuvent mesurer jusqu’à 7 mètres et peser 5 tonnes, sont inoffensifs pour l’homme, et se nourrissent de plancton. On peut en croiser en Bretagne du côté du Morbihan et du Finistère sud, en Atlantique et Mer d’Iroise. L’APECS (L’Association pour l’Etude et la Conservation des Sélaciens) invite les usagers de la mer à signaler au plus vite leurs observations.

Le soleil semble s’installer pour quelques jours, voire plusieurs semaines, sur la Bretagne. L’occasion pour beaucoup de prendre la mer. Ces moments qui sont des occasions privilégiées pour être au contact de la riche biodiversité marine. Et peut-être d’apercevoir un requin pèlerin ! Second poisson le plus grand du monde après le requin-baleine, il peut mesurer jusqu’à 7 mètres de long et peser 5 tonnes. Mais pas de panique, il est inoffensif pour l’homme, et se nourrit de plancton.

D’avril à juin, on peut le trouver dans les eaux bretonnes, plus spécifiquement dans la mer d’Iroise et du côté de Groix ou Belle-Ile-En-Mer. Son aileron peut-être repéré lorsqu’il est près de la surface, afin de se nourrir.

Espèce menacée, le requin pèlerin fait l’objet d’étude. Un programme national de recensement, lancé en 1998, vise à recueillir les observations réalisées par les plaisanciers, qui peuvent signaler leurs informations via un formulaire en ligne. En Bretagne, l’APECS, Association pour l’Etude et la Conservation des Sélaciens, mène aussi un programme consacré aux requins pèlerins. Baptisé « Pelargos », il «  vient enrichir les actions, engagées depuis 2009, de pose de balises de suivi par satellite sur les requins pèlerins. Les missions de terrain se déroulent sur une dizaine de jours, d’avril à juin, période la plus favorable à l’observation dans le sud du Finistère, et en Mer d’Iroise. Dès que des requins sont signalés à l’association et que les conditions météorologiques sont propices à l’observation, des sorties en mer sont programmées. Trois bénévoles accompagnent Alexandra, la salariée en charge de ces missions, à la journée sur le semi-rigide de l’association. », explique la structure dans un communiqué. Via les balises qu’elle déploie sur les requins, l’APECS peut ainsi suivre leurs migrations, et ce à grande échelle.

 

C’est ainsi que l’association invite tous les usagers de la mer (professionnels, plaisanciers, kayakistes…) à signaler toute observation de requin pèlerin, et le plus rapidement possible, au 06 77 59 69 83

 

Pour plus d’infos : https://asso-apecs.org

 


Pssst…nous avons besoin de vous !

Nous sommes un webmédia associatif, basé à Morlaix qui met en avant les actrices et les acteurs des transitions écologiques nécessitant évidemment des transitions sociales, culturelles et solidaires dans nos territoires de Bretagne. Outre, notre site d’information, alimenté par notre journaliste-salariée et par des plumes citoyennes bénévoles, nous menons ponctuellement des actions de sensibilisation aux transitions et de formation aux médias citoyens avec des interventions auprès d’associations et d’établissements scolaires.
Pour tout cela, nous avons le soutien de collectivités territoriales et de l’Etat. Percevoir de l’argent public pour nos activités d’intérêt général fait sens pour nous.
Pour autant, votre participation citoyenne nous est essentielle. Si vous appréciez nos articles, vous pouvez contribuer au fonctionnement de l’association et au maintien de l’accès gratuit au site en cliquant ici pour faire un don : https://www.helloasso.com/associations/eco-bretons/formulaires/2/widget
Vous pouvez également faire un don par chèque, à l’ordre de l’association Eco-Bretons, et envoyer le tout à : Eco-Bretons, 52 Route de Garlan – Kerozar, 29600 Morlaix
D’avance merci !