Irrintzina, le cri de guerre pour le climat

« Irrintzina, le cri de la génération climat » est un documentaire sorti fin 2017. Réalisé par Pascal Hennequin et Sandra Blondel, du média citoyen Fokus 21, il met à l’honneur le mouvement Alternatiba, sa genèse, et ses actions, notamment lors de la Cop21 à Paris.

« Irrintzina », en basque, est un cri dont les bergers se servent en montagne pour signaler leur présence. C’est également le titre du documentaire qu’ont réalisé Pascal Hennequin et Sandra Blondel sur l’histoire du mouvement Alternatiba. Parti du Pays Basque, à l’initiative de l’association Bizi, le mouvement a réussi à essaimer sur tout le territoire français. Le but du mouvement : montrer que des alternatives existent dans tous les domaines de la vie quotidienne afin de lutter contre le réchauffement climatique, mais aussi mener des actions de désobéissance civile.

C’est ce double objectif et tout le démarrage du mouvement, ainsi que les différentes actions menées par tous les militants, notamment dans le cadre de la Cop21, qui sont montrés dans le film. On suit ainsi le tour Alternatiba à vélo qui va les emmené de Pau à Paris, en passant par Marseille (où la mairie leur refuse l’autorisation de s’arrêter, mais cela ne va pas les arrêter, ndlr), pour rejoindre ainsi la Cop21. Tout au long du périple, des « villages alternatibas » sont organisés pour présenter des alternatives et échanger autour de celles-ci. Arrivés à Paris, les militants se mobilisent durant deux semaines pour créer un « village mondial des alternatives » et un Sommet Citoyen pour le climat. On les suit aussi un peu plus tard, lorsqu’il bloquent de façon non-violente le Sommet Pétrole-Offshore qui a lieu à Pau en 2016 durant trois jours. En fil rouge, on découvre aussi les actions du mouvement contre les banques qui placent de l’argent dans les paradis fiscaux, avec les fameuses opérations de réquisition de chaises.

On découvre grâce à ce documentaire, tournée de façon collective et qui a vu le jour grâce à un financement participatif, toute une génération engagée, non-violente, mais voulant se battre pour montrer qu’un autre monde est possible et qu’il est encore temps de lutter de toutes nos forces contre le réchauffement climatique, pour nous et surtout nos enfants. Pour le voir en Bretagne direction Liffré le 13 mars dans le cadre du festival CinéMA 35 en fête, avec la présence du collectif Alternatiba Rennes !