Grain de Sail, une Graine d’Aventure

(Plume Citoyenne de Ianis et Gwendoline, élèves de 1èere S au Lycée Agricole de Suscinio à Morlaix) Il y a 8 ans maintenant, l’entreprise Grain de Sail ouvrait ses portes. Une chocolaterie-torréfaction installé au Port de Morlaix semblable à toutes. Mais elle a décidé d’élaborer un projet environnemental et humain ayant pour rêve aucune émission de dioxyde de carbone, grâce notamment à l’utilisation d’un voilier pour le transport.

Le projet Grain de Sail a été créé il y a 10 ans. Son nom a pour origine la graine de cacao. Elle a été créée à l’initiave de Jacques Barreau, de son frère et de Francois Liron, deux fois sacré champion de France à la voile. A eux trois, ils ont érigé une entreprise florissante de chocolats et de café. Autrefois ingénieur éolien, Jacques Barreau s’est totalement réorienté tout en gardant sa pensée écologique.

En 2013, la «Torréfaction de la Baie », torrefaction de café morlaisienne a atterri sur le marché. Elle s’est progressivement développé. Comme nous le disait Jacques Barreau : « il fallait aller dans la complexité des le début ». C’est pourquoi son projet de voilier écolo lui est venu à l’idée pour faire face à la concurrence que l’on trouve dans les grandes enseignes. Son but était de proposer un café de qualité mais qu’il y ait une certaine touche écologique et humaine. C’est ainsi que l’histoire du voilier Votaan 72 a vu le jour.

L’équipe de Grain de Sail avec les deux frères Barreau (à gauche et au centre) et Francois Liron (à droite)

 

Le projet de ce bateau s’est développé dans l’idée d’aller chercher les matières premières sans émettre aucune pollution. De plus, les fèves de cacao présentes au même endroit que le café, c’est-à-dire les Caraïbes, allaient donner un nouveau jour à la Torréfaction de la Baie en proposant du chocolat en plus du café. A partir de l’Eté 2016, les tablettes de chocolats étaient mises en rayons dans les magasins du Finistère. Ce produit de qualité étant un produit très prisé, Grain de Sail ne voulait pas proposer un prix trop élevé pour ne pas effrayer le grand public. C’est pourquoi elle propose un produit à un tarif identique au marché mais d’une qualité exceptionnelle. Vendu dans plusieurs enseignes regroupant au total une quarantaine de magasins, Grain de Sail a su se faire connaître du grand public.

C’est alors que le voilier a enfin pu débuter son développement.

Ce voilier exceptionnel de 22 mètres de long pourra supporter une capacité de 35 tonnes. Avec quatre traversées par an, cela équivaut ainsi à 70 tonnes de marchandises par an. A bord, le maximum de passagers sera de 5 personnes dont 3 membres d’équipage et 2 personnes en plus disponibles avec cependant des bases de navigation en mer.

Le but de cette manœuvre est de moderniser le transport à la voile pour remplacer le transport par cargo, certes peu onéreux mais très polluant.

La finalisation de ce bateau achèverait une étape importante dans le développement de l’entreprise.

A terme, Jacques Barreau et son équipe veulent créer un réseau européen décarboné consistant à utiliser ce genre de voilier. Ils veulent ainsi dupliquer cette idée et créer une flotte de bateaux de ce type qui seront avec évolution de plus grande taille et avec une capacité plus importante. Grain de Sail veut donc dupliquer son entreprise partout dans le monde. De même, ce voilier servirait à exporter du vin vers les Etats-Unis.

C’est donc un voyage à travers l’Amerique et l’Europe qu’attend les navigateurs.

Le bateau est en pleine construction et des essais devraient débuter début 2019

D’autre part, Grain de Sail n’oublie pas la dimension sociale du développement durable, en travaillant en partenariat avec l’Esat de Lanmeur, un centre d’aide par le travail pour handicapés.

C’est à Lanmeur qu’a lieu la transformation du chocolat liquide en tablettes.Grain de Sail a donc permis à de nombreux handicapés de travailler tout en faisant attention à leur charge de travail et en permettant de garder une constante de production.

Il ne reste plus que le pilier économique qui lui vient d’une rentabilité simple avec une surveillance du budget, des dépenses, des achats de la part de l’entreprise lui permettant ainsi de garder une certaine stabilité.

De fait l’entreprise Grain de Sail remplit les caractéristiques du développement durable avec un équilibre entre social, économie et environnement, avec le bateau, sa rentabilité et son aide locale. On peut ainsi dire que Grain de Sail est une entreprise durable et qui nous l’espérons le restera…