D’un Littoral à l’autre

D’un Littoral à l’autre

Une des choses qui relient les trois lycée présents pour le projet ERASMUS, c’est leur proximité avec l’océan.

Mais les lycées ne sont pas à proximité du même type de littoral, et les différences avec nos plages bretonnes sont assez marquées.

Le littoral Breton est très diversifié, mais il y a en majorité des côtes rocheuses et des falaises. Néanmoins on y trouve tout autant de plages basses de sable que de grèves pleines de galets. La moyenne de température de la mer est environ à 18°C, et elle est souvent agitée. La plage de Primel-Trégastel est la plus grande plage de sa commune (Plougasnou), et c’est ici que nous avons passé la journée. Cette plage est bordée d’un côté de lande, où il est possible d’aller sur une pointe granitique qui domine à 50m, avec des voies d’escalade. Le littoral breton près de Morlaix est aussi composé en majorité de roches granitiques, vestiges du massif armoricain, alors que le territoire en général se compose de grès, schistes, grès et plein d’autres roches.

En Italie, dans la région de la Campanie, plus précisément la province de Salerne, là d’où viennent les élèves italiens Erasmus, les plages sont plutôt composées de galets, et il n’y a quasiment aucune trace de falaises malgré le relief environnant. La Méditerranée étant plutôt calme, les vagues ne sont pas très violentes.

Et pour finir, l’île de Madère, portugaise, est d’origine volcanique, c’est donc logique que les plages soient beaucoup plus sombres que par chez nous et le paysage modelé par l’activité volcanique en question. Les plages sont composées de galets et de sable noir, et le littoral en général est composé aussi de falaises couvertes de verdure, les vagues tumultueuses frappant les falaises en contrebas des routes.

 

 

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Premiere STAV 2019