Des ados à vélo pour soutenir le maire de Langouët

Des ados à vélo pour soutenir le maire de Langouët

Des ados du pays de Quimper, regroupés au sein de l’association Les Leaukaterres, s’apprêtent à prendre leurs vélos au départ d’Hennebont pour sillonner les voies vertes direction Langouët. Il y rencontreront le maire Daniel Cueff, engagé contre les pesticides, pour lui remettre un prix, et des messages de soutien collectés tout au long du parcours.

Alors que Daniel Cueff, le maire de Langouët (35), est convoqué devant le tribunal administratif de Rennes le 22 août suite à son arrêté municipal d’intediction des pesticides à moins de 150 mètres des habitations, un groupe d’ados du Finistère a décidé d’enfourcher les vélos pour aller lui remettre un prix.

L’association Les Leaukaterres est née dans le pays de Quimperlé, fondée par 7 jeunes de 11 à 15 ans. Inspirés par Greta Thunberg, ils ont pour objectif d’agir pour sensibiliser les citoyens au respect de l’environnement. Voulant soutenir l’action de Daniel Cueff, cinq membres du groupe partiront donc le 16 août de Hennebont, pour arriver le 21 août à Langouët, via les voies vertes. A Langoüet, ils remettront au maire le prix « Leaukaterre responsable », symbolisé par un trousseau de clés de la planète, pour son action contre les pesticides.

Leur périple les fera passer par Pluméliau, Pontivy, Rohan, Josselin, Le Roc-Saint-André, Loyat, Mauron et Médréac. Au fil des étapes, la petite troupe, accompagnée d’adultes, récoltera des messages de soutien à Daniel Cueff, émanant notamment des mouvements locaux Nous Voulons des Coquelicots.

Pour en savoir plus et les rejoindre avec les vélos, direction le site internet des Leaukaterre

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut