« A livre ouvert » : un ouvrage sur le Groupe d’entraide Mutuelle de Redon

« A livre ouvert » : un ouvrage sur le Groupe d’entraide Mutuelle de Redon

Alors que la Semaine de la Santé Mentale se déroule jusqu’au 26 mars, Le Groupe d’Entraide Mutuel (Gem) de Redon est à l’honneur dans un ouvrage intitulé « A livre ouvert », réalisé à l’occasion des dix ans de la structure. Il regroupe les témoignages d’adhérents et de leur famille, de salariés du Gem, et de personnels médicaux.

Créé grâce à la loi du 11 février 2005, Les Groupes d’Entraide Mutuelle (Gem) ont pour objectif de permettre aux personnes en situation de fragilité psychologique de se rencontrer et éviter ainsi l’isolement, de sortir du tout-médical et d’organiser ensemble des activités. Il y a actuellement en France près de 400 Groupes, répartis sur toute la France. En Bretagne, on en trouve 23, répartis sur les quatre départements.

Pour son dixième anniversaire, qui a eu lieu en novembre 2016, le Groupe d’Entraide Mutuelle de Redon (35) a souhaité faire paraître un livre de témoignages, afin de mettre en lumière l’expérience de la structure, son utilité, et aider à mieux comprendre en quoi consiste un Gem. Pour cela, le groupe a été accompagné par Singuliers Collectifs, une structure du Pays de Redon qui « accompagne les associations, les entreprises et les collectivités dans leurs projets, avec l’objectif de valoriser les organisations par le récit de celles et ceux qui les font vivre, et ce sous différentes formes : ouvrages, expos, causerie, ciné-débats… ».

Résultat : l’ouvrage retrace l’historique du Groupement d’Entraide de Redon, sur dix ans, à travers de nombreux témoignages collectés lors d’entretiens individuels ou de tables-rondes, par les membres du Gem eux-même. Les adhérents, mais aussi leur famille, ainsi que le personnel médical (psychologues notamment), sans oublier les salariés actuels et anciens du Gem, y apportent souvenirs et anecdotes. Accompagné de photos, le livre offre un éclairage sur le fonctionnement d’un Gem et sur les personnes qui sont les chevilles ouvrières de ce type de structure. Il donne également à voir le ressenti des adhérents qui y sont accueillis. Catherine, Thierry, Philippe, Danielle et les autres y racontent leur arrivée, leur premiers pas dans le groupe, l’accueil des nouveaux venus, les sorties en groupe…L’extrême richesse des rencontres, l’importance du « partage » et la création du lien social transparaissent dans tous les témoignages. C’est une véritable aventure humaine qui est ainsi mise à l’honneur par le biais de l’écrit, et qui permet d’en savoir plus sur les Gem, structure encore trop peu connues du grand public.

Plus d’infos

http://cae35.coop/coopentrepreneurs/2112/singuliers-collectifs

 

 

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez désormais le partager !

Marie-Emmanuelle Grignon

Défiler vers le haut